Illies

 

            Commune du département du Nord située à une dizaine de km à l’Est de Béthune.         

 

           

 

 

            Illies est dans les Weppes.        

 

                   Un excellent site sur ce territoire :  http://lomme-des-weppes.wifeo.com/voir-les-weppes.php

 

            En 1877, la population protestante d’Illies était de 52 personnes pour un village de 528 habitants.

                        Source :  http://huguenotsinfo.free.fr/temples/illies_hist.htm

 

            On trouve un autre chiffrage sur un site internet https: //www.enjoy-mel.fr/fr/poi/979_temple-protestant:

 

« Le nombre de protestants en 1813 est de 38 à Illies, de 7 à Aubers et de 6 à Herlies »

 

           

           

Lien avec Wanquetin

 

            Caron Jeanne Louise s’est mariée et a vécu à Illies.

 

 

 

.

                        Je n’ai trouvé que le contrat de son premier mariage  avec Bailleul Jean Baptiste en  1787.

                                    Voir plus bas.

                       

                        Elle s’est remariée avec Dillier Pierre en 1791 à Wanquetin dans le cadre de l’édit de tolérance de 1787.

                                    Voir la commune de Wanquetin.

 

                         

image008

 image010

 Archives départementales 62 – Dainville  / 4E 33

 Brochure AGP

 

                        Le mariage ne figure pas dans les BMS de Wanquetin ni dans ceux d’Illies.

 

 

 

 

                        Baptême de 1788 à Illies.                            

 

Source : Archives départementales 62 - Internet - Registres paroissiaux

 

 

                        A Illies, dans les BMS de 1788, un enfant est présenté par sa grand-mère, « originaire de Wanquetin ».

                        L’enfant est « fils de Jean baptiste Bailleul Tisserant, natif de cette paroisse et de Jeanne Louise Caron

                        Protestante, domiciliée en ce lieu, native de Wanquetin ».

 

                        A l’inverse d’autres baptêmes à la même période, pas de mention « en légitime mariage »

                       

                        Un premier fils, né en 1787 se prénomme Abraham.